La Trace Originelle a bénéficiée de racines multiples à la convergence de plusieurs pratiques anciennes. Les prémices de cette aventure datent de mon enfance.

Petite fille, j’accompagne très souvent mon grand-père, Gustave CORLIN, peintre, sur les chemins de Bourgogne. Je passe des journées entières à suivre des yeux son pinceau courir sur la toile. Regarder peindre est fascinant et m’a permis de développer un regard et d’apprendre à voir au-delà des apparences.

Mon père, Jean CORLIN, me transmet son amour de l’«Ars lineandi», et m’initie très tôt à la géométrie avec ses tracés traditionnels, ses symboles et sa poésie: c’est un art d’équilibre où l’on apprend à considérer la structure organisatrice derrière la forme.

Arrivée aux Arts Décoratifs de Paris, je suis enthousiasmée par la calligraphie et la recherche d’un «  trait vivant  » et de l’équilibre dynamique entre les vides et les pleins.

Un peu plus tard, la pratique du dessin de forme me semble être un élément fondamental pour apprendre à «maitriser» son trait en «fluidité». La contradiction entre la notion de «maîtrise» et la notion de «fluidité» n’est qu’une apparence. On trouve une notion similaire en calligraphie où l’attitude juste du traceur consiste à être totalement concentrée sur sa calligraphie, tout en étant dans une liberté et fluidité d’action.

Il me manquait l’implication et l’expérience que j’ai eu la chance de rencontrer au début des années 1980, en tant que professeur d’art plastiques, auprès d’enfants dits «à particularités» à Paris. C’est à cette occasion que j’ai pris conscience que je pouvais apporter une aide efficace et durable par l’intermédiaire de formes artistiques simples.

J’ai entrepris de longues années de formation et je me suis astreinte quotidiennement
à une pratique graphique intensive issue d’un travail de recherche
sur les formes archétypales et tracés géométriques anciens.

Parallèlement, je recevais à titre bénévole, des adultes curieux de cette approche qui m’ont permis d’enrichir mon expérience. De manière générale, quand une personne travaillait avec moi une heure, je m’astreignais à reprendre son travail pendant une heure pour en comprendre la signification. Tous ces éléments réunis m’ont permis de mettre point une pratique originale basée sur le graphisme, la gestuelle et sa signification  : les prémisses de la Trace Originelle étaient nées.

Depuis une trentaine d’années, j’utilise cette pratique, en séance individuelle, avec des adultes, des adolescents et des enfants. Actuellement, j’ai fait réaliser plus de 3 000 Traces Originelles en séance individuelle et je suis toujours aussi émerveillée de constater le changement d’énergie, de dynamique, de positionnement de l’être quand il sort d’une séance. Ces années de pratique et d’échange m’ont apportées maitrise et maturation de cet outil de qualité.

Il est temps pour moi, de le transmettre dans tous ces aspects pour que les prochaines générations puissent profiter de mon expérience et la faire fructifier. Je propose actuellement une Formation Professionnelle en Trace Originelle.